OMS-Ministère de la Santé : Plusieurs structures sanitaires à la peine

Du 3 au 8 juin dernier, une délégation conjointe de l'Organisation mondiale de la santé et du ministère gabonais de la Santé a visité les régions sanitaires des provinces du Moyen-Ogooué, de la Ngounié et de la Nyanga. Le constat qui se dégage est alarmant.

CETTE délégation avait pour ambition de s'enquérir, d'une part, du fonctionnement du système de santé dans ces provinces et, d'autre part, en évaluer les performances en ce qui concerne la surveillance épidémiologique et la couverture vaccinale.

La mission était conduite par le représentant de l'OMS, le Dr Boureima Sambo, et le secrétaire général adjoint 1 du ministère de la Santé, Félix Obiang-Ndong. S'agissant du système de santé, qui englobe l'ensemble des organisations et des ressources dont le but est d'améliorer la santé, le constat qui se dégage est, de loin, alarmant dans ces trois régions sanitaires.

Et pour cause, s'il existe bien des plans d'opérationnalisation des départements sanitaires – lesquels ont été présentés par les médecins-chefs départementaux – il n'en demeure pas moins que de nombreuses pesanteurs subsistent et plombent la concrétisation de leurs feuilles de route respectives. Résultat, la plupart des structures sanitaires visitées sont à la peine.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.