Communication : Léon-Brice Ovono Ndoutoume est décédé

Communication : Léon-Brice Ovono Ndoutoume est décédé

NOUS l'annoncions dans notre édition du 7 avril dernier que notre confrère Léon-Brice Ovono Ndoutoume était très mal en point à l'Hôpital d'Instruction des Armées Omar-Bongo-Ondimba (HIAOBO) où il avait été admis à la suite de graves brûlures dues à un accident de feu le samedi 3 avril à son domicile au quartier Melen

NOUS l'annoncions dans notre édition du 7 avril dernier que notre confrère Léon-Brice Ovono Ndoutoume était très mal en point à l'Hôpital d'Instruction des Armées Omar-Bongo-Ondimba (HIAOBO) où il avait été admis à la suite de graves brûlures dues à un accident de feu le samedi 3 avril à son domicile au quartier Melen. Son pronostic engagé a abouti le 7 avril dans l'après-midi à son décès.

Journaliste émérite, Lebon (comme l'appelaient affectueusement ses amis) a mis son expérience au service de plusieurs titres. Auparavant, il fit les beaux jours du Service des sports d'Africa N° 1, la radio gabonaise à vocation panafricaine. Il fut même à la création de certains journaux qu'il anima avec beaucoup de professionnalisme à l'exemple de " Gabon Économie ", avant de collaborer à L'Union tant dans les rubriques " Sports ", " Faits divers ", et " Société et Culture ". Il abordait les sujets qu'il traitait avec beaucoup de talent. Ce qui lui a valu l'estime et la considération des différentes rédactions. En politique, il a siègé au Palais Léon-Mba comme député PDG après avoir été député suppléant de Mme Françoise Assengone Obame.

Avec sa disparition, c'est un professionnel talentueux que la communication gabonaise vient de perdre. Pétri de cultures diverses, il avait participé à plusieurs émissions à Gabon-Télévisions où il était souvent invité à donner le change face aux personnalités.

C'est dans la cuisine de sa maison que les flammes nourries, sans doute par une fuite de gaz l'ont surpris et brûlé au 3è degré. Amené à l'hôpital, son pronostic était engagé, d'autant que les personnels médicaux à son chevet ne pouvaient rassurer quant à la certitude qu'il s'en sorte. Et c'est malheureusement à cette issue regrettable que cette triste situation a abouti.



ENA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.