Gabon Économie

Toute l'actualité économique du Gabon !

L’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC) a tenu son conseil d’administration, en fin de semaine dernière, avec comme point central, le compte rendu des activités de l’année écoulée.

Malgré un contexte économique encore fragile, la filiale locale du groupe singapourien a clôturé l’exercice 2018 sur de belles performances en termes de résultats obtenus. L’année 2019 devrait être marquée par la poursuite des grands chantier en cours, indique son nouveau directeur général adjoint, dans cet entretien exclusif.

l'union : Nous sommes en train de boucler l'année 2018, quel est le bilan de vos actions ? Christian Magnagna : C'est une année pleine d'enseignements, parce que le nouveau gouvernement mis en place depuis le 4 mai 2018 a dû travailler sous des contraintes liées à la conjoncture économique, la situation financière de l'Etat et le relèvement positif de l'économie

La mise en place en mai dernier de la "Task Force sur les finances publiques" a servi de catalyseur pour répondre aux attentes des bailleurs de fonds et accélérer les décaissements opérés au profit du Gabon. Des orientations stratégiques que les administrateurs du Fonds ont tenu à souligner dans leurs différents rapports.

Annoncée proche du dépôt de bilan, en octobre dernier, Sucaf-Gabon ne se porte pas si mal que ça, au regard de ses indicateurs d’activités sur les neuf premiers mois de l’année 2018.

Satisfait des résultats obtenus jusque-là par le Gabon et des mesures importantes et difficiles prises pour maintenir le programme en bonne voie, en dépit des élections législatives d’octobre 2018, le Fonds monétaire international a approuvé un décaissement immédiat de 99 millions de dollars (60 milliards de francs). Lequel devrait être complété par un appui additionnel des autres bailleurs de fonds (Bad, Banque mondiale et AFD).

Pages