Gabon Économie

Toute l'actualité économique du Gabon !

Hausse des prix des carburants, déclin de la production pétrolière, relations avec l’Opep, audit des structures publiques, polémique sur la disparation des 20 milliards de francs …Dressant le bilan de ses actions fortes au ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, le chef de ce département évoque, dans l'entretien ci-dessous, l’avenir du secteur pétrolier au Gabon et la feuille de route dressée par le gouvernement pour valoriser le bassin sédimentaire national.

Biendi Maganga-Moussavou, aura contribué à mobiliser, avec le concours du ministère de l'Economie, auprès de divers bailleurs de Fonds, notamment la Bad, l'AFD, le Fida, la BDEAC..., des financements qui, à terme, devraient s'élever à 184 milliards de francs. Ce montant, selon lui, donnerait au gouvernement, dès 2019, les moyens d’accélérer la mise en œuvre des projets en cours, notamment en améliorant le soutien aux petits producteurs et aux entrepreneurs agricoles mais, surtout, de s'attaquer au chantier de la réduction de nos importations alimentaires qui s'élèvent à 400 milliards de francs par an. Pour Biendi Maganga-Moussavou, l'année 2019 doit marquer un tournant décisif dans la transformation de l'agriculture de notre pays. Est-ce possible ? Éléments de réponse dans l'entretien ci-dessous.

Plan de relance économique, appuis budgétaires du Fonds monétaire international (FMI), dette publique, hausse des prix, Loi de finances 2019, suppression de certaines agences, état de santé du chef de l’Etat…Dans cet entretien-bilan, le membre du gouvernement fait le point sur tous les sujets brûlants de l’heure.

Dans le but de dynamiser le développement du tourisme au Gabon, et matérialiser son ambition de faire de ce secteur un axe majeur de diversification économique, de croissance et de création d'emplois, les pouvoirs publics ont créé en 2014, par décret N° 0314/PR/MIMT, l'Agence gabonaise de développement et de promotion du tourisme et de l'hôtellerie (Agatour).

La directrice générale de l'Agence de développement et de promotion du tourisme et de l'hôtellerie (Agatour), Karine-Cécilia Arissani, était dernièrement à Abidjan (Côte d'Ivoire), où elle a pris part à une réunion destinée à jeter les bases de la création de l’Association africaine des offices et agences nationaux de tourisme (AONTA).

Pages