Trafic de chanvre indien à Oyem : Des trafiquants inculpés

Wilfried Ndong Mve et Guno Ebang Mba Osse viennent d'être appréhendés par les éléments de l'antenne provinciale de l’Office de lutte antidrogue (Oclad) du Woleu-Ntem.

Les deux Gabonais sont accusés de s'être livrés à la vente du chanvre indien, un produit classé comme stupéfiant et, donc, interdit par la loi dans notre pays. Ils ont en effet été pris en flagrant délit de détention de 13 bottes de cette herbe et d'une importante quantité de celle-ci en vrac, qu’ils s’apprêtaient à écouler sur le marché local.

Leur interpellation a été rendue possible grâce à une information fournie aux fins limiers de l'Oclad par une personne de bonne foi. Le renseignement servi aux agents, très précis, faisait état de ce que les deux compères s'adonnaient, nuitamment, à la vente du chanvre indien sur la route qui mène au quartier Ancien-Derrière-L'hôpital, plus connu sous l'appellation de DH.

A la suite de quoi, une équipe de l’Office de lutte antidrogue effectuera une descente sur les lieux. Les deux présumés trafiquants, surpris, sont neutralisés. Avec, sur eux, le produit, selon la composition décrite plus haut. Quant à leur client, aidé par la pénombre sur le site au moment de l'opération policière, il réussira à prendre la fuite. En revanche, le stock de cannabis a été saisi et amené comme pièce à conviction dans les locaux de l'Oclad.

ANS

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.