Secourisme : des soldats du feu sous-équipés

Secourisme : des soldats du feu sous-équipés

Il a fallu quatre jours pour repêcher le véhicule et le corps sans vie du proviseur du lycée Adiwa de Lambaréné des eaux de l'Ogooué au fond desquelles Nicaise Bourobou s'est retrouvé après une sortie de route sur le pont d'Isaac, le 18 août dernier.

Outre le recours à la logistique d'une entreprise privée de la place, l'on a dû attendre que les plongeurs de la brigade nautique et des sapeurs-pompiers viennent de Libreville pour l'opération de repêchage.

Un spectacle pour le moins désolant qui est venu rappeler deux choses. La première concerne le manque d'unités de sapeurs-pompiers dans plusieurs villes du pays. A ce jour, l'on n'en trouve qu'à Franceville, Port-Gentil et Libreville. À quoi devrait-on s'attendre si un drame de cette nature avait lieu à Makokou, Mouila, Tchibanga, Mayumba ou Bitam ? Il est clair que devant un cas de noyade ou même d'incendie, les victimes ont très peu de chance de s'en sortir. Et dire que l'installation d'une base de sapeurs-pompiers à Lambaréné, par exemple, permettrait de couvrir, non seulement la province du Moyen-Ogooué, mais également celles de la Ngounié et de la Nyanga. Ensuite, il ne resterait plus qu'à doter cette unité de moyens matériels pour ses différentes interventions. Et c'est la deuxième chose à souligner. Cela est d'autant plus important que, du fait de leur sous-équipement, les éléments partis de Libreville ont montré rapidement leurs limites dans ce domaine précis. Il a donc fallu recourir aux matériels d'un opérateur économique privé de la place.

Mardi dernier, lors de la rencontre avec les responsables de ce corps, le ministre de la Défense nationale n'a pas manqué de reconnaître les difficiles conditions de travail de ces hommes et femmes qui exercent leur métier, parfois au péril de leurs vies. Est-ce tout ?



Guy-Romuald MABICKA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.