Mort mystérieuse dans une chambre d'hôtel à Koula-Moutou : A son réveil, il découvre que sa partenaire est morte

La mort mystérieuse dans une chambre d'hôtel à Koulamoutou, ( Ogooué- lolo), de Francine S. caissière à l'hôpital Paul Moukambi, continue de défrayer la chronique dans la localité.

Selon la famille de la défunte, citant les propos de l'amant de leur fille, c’est au réveil que Vincent I. aurait constaté, que sa partenaire, avec laquelle il vivait depuis deux ans, serait décédée dans son sommeil. Sans en informer les responsables de l'hôtel, il aurait plutôt choisi d'appeler les forces de sécurité pour le constat d'une mort dont les causes restent inconnues à ce jour.

En l'absence de certitudes absolues, certains Koulois pensent que Francine S. la trentaine révolue, aurait succombé à un arrêt cardiaque. Probablement à la suite d'une activité sexuelle intense sous l'effet d'aphrodisiaques. D'autres par contre, attribueraient cette mort mystérieuse à des considérations d'ordre mystique. Surtout que, révèlent certaines sources, avant de s'établir à l'hôtel Tamba na Ngondet, le fonctionnaire du Trésor, (l'amant) aurait été amené plusieurs fois, à changer de résidences pour tenter de se mettre à l'abri de fantômes qui, vrai ou supposé, hantaient ses habitations.

Interpellé dans le cadre d'une enquête ouverte par les autorités judiciaires, Vincent I. a été remis en liberté, après une garde à vue. ( Paru le 7-4-16 ).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.