Eaux et Forêts : un leader syndical en garde à vue à la PJ

Eaux et Forêts : un leader syndical en garde à vue à la PJ

Le président du Syndicat national du personnel des Eaux et Forêts (Synapef), Didier Atome Bibang, est en garde à vue à la Police judiciaire (PJ) depuis le mardi 6 juillet.

Selon un communiqué du ministère des Eaux et Forêts, daté du 8 juillet 2020, l'arrestation du leader syndicaliste relève du droit commun : "Le ministre Lee White tient à rappeler que les faits à l’origine de cette garde à vue relèvent du droit commun. En effet, ces faits sont relatifs aux accusations de corruption lancées contre des agents du ministère. Dans le cadre de cette enquête qui relève du droit commun, pour contribuer à la manifestation de la vérité, plusieurs agents, y compris des hauts responsables, dont le ministre, ont déjà été entendus par les investigateurs. Il en est de même de la société forestière en cause."

Joint au téléphone, hier matin, le secrétaire général du Synapef, Serge Roland Pambo, a réfuté ces accusations qui, selon lui, sont fallacieuses et visent à distraire. "Le problème est ailleurs. S'il y a corruption, c’est plutôt du côté de certains hauts responsables du ministère qu'il faut chercher. Le ministre sait que nous avons des preuves de ce que nous disons, voilà pourquoi ils veulent brouiller les pistes", clame-t-il. Et d'ajouter : "Le 20 mars, quelqu’un nous a apporté des documents disant qu'une collègue, responsable adjointe d'une direction, est allée récupérer une importante somme d'argent dans une société pour un autre haut responsable. La signature de la collègue figure bel et bien sur les documents en notre possession. Nous avons d'autres documents où ce haut responsable est également allé chercher une autre grosse somme d'argent chez un opérateur économique. On a demandé audience au ministre pour dénoncer cela, malheureusement il ne nous a pas reçus. Sur ce, nous avons envoyé des courriers aux différents services judiciaires pour enquêter sur cette affaire."



Abel EYEGHE EKORE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.