Derrière-La-Prison / Cambriolage et trafic de drogue : Amis, voleurs et dealers.

Polyvalents, capables de s'adapter à toutes les formes de délinquance, ces trois gaillards vont devoir répondre d'un nombre important de griefs. Cambriolage avec effraction, recel, trafic et consommation de stups... Quand on aime, on ne compte pas.

Tout a commencé par ce cambriolage, la nuit du 29 au 30 septembre dernier, vers 4 h. Anicet "Kenzo" (18 ans), Ali Gaël Ha. (25 ans), Christopher Es. EL. (25 ans), tous Gabonais, s'introduisent dans une maison par la toiture et le vasistas de la douche. Une fois à l'intérieur, ils dérobent un téléviseur, un stock de montres, des parfums et 500 000 francs en liquide. Une bonne virée, mais qui tourne court. Un voisin s'est aperçu du manège et informe sur le champ le propriétaire. Ce dernier alerte la direction générale des recherches (DGR) et les éléments sont envoyés sur le terrain.

Ils ne tardent pas à repérer une maison inhabitée, sur base de renseignements, susceptible d'abriter les trois lascars. Effectivement, ils s'y sont planqués et semblent y avoir quelques habitudes. Les policiers ne tardent pas à découvrir 22 bottes et 24 bonbons de cannabis, ainsi que du matériel pour s'injecter.

Évidemment, aucun des trois ne reconnaît les faits. Ils ont tout de même été présentés devant le parquet de Libreville, "Kenzo" placé sous mandat de dépôt et les deux autres bénéficiant d'une liberté provisoire. (Paru le 24/10/2016)



COE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.