Rentrée des classes 2016-2017 : Un démarrage au diesel

Entre hésitations et derniers réglages, la rentrée des classes s'est effectuée ce lundi dans les établissements publics de Libreville.

C’est avec appréhension que les uns et les autres ont pris le chemin de l’école. Élèves et parents traînent encore le pas. L’heure est plutôt aux inscriptions, réinscriptions, transferts et autres formalités administratives. Une attitude que déplorent les responsables d'établissements. Ils estiment que ces formalités auraient du être effectuées au moment de la rentrée administrative, deux semaines plus tôt.

La raison avancée par les retardataires serait les appréhensions quant à la reprise effective des cours. Effectivement, les appels à la grève des principaux syndicats du secteur, Conasysed et Sena ont entretenu le doute.

Pour les responsables d'établissements, cette première journée sera celle des derniers réglages. " Nous faisons une rentrée progressive étalée dans le temps (...). Ce que nous faisons pour l'instant, c'est permettre aux parents de procéder aux formalités d'usage, inscriptions et réinscriptions, achat des tenues... avant d'envoyer les enfants en classe », indique le principal du CES de Batavea, Aloïse Etoughe Assame.

En outre, le suivi du mouvement de grève lancé par les syndicats de l'Éducation nationale étaient également sur toutes les lèvres, côté enseignants et parents. Chacun y allait de son commentaire.



Anita Jordanah Tsoumba


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.