AFSUD - ÉNERGIE / ENVIRONNEMENT : Le premier aéroport "vert" du continent

En apparence, rien ne distingue l'aéroport sud-africain de George (sud) des autres. Niché entre l'océan Indien et les montagnes de l'Outeniqua, l'établissement est pourtant unique: il est le seul du continent à fonctionner à l'énergie solaire (selon l'AFP).

Tour de contrôle, escalators, comptoirs d'enregistrement, carrousels à bagages, restaurants, même les distributeurs de billets sont branchés sur la petite centrale solaire installée le long de la piste, au milieu d'un champ de pissenlits.

Avec 2000 panneaux photovoltaïques, elle produit chaque jour jusqu'à 750 kW d'électricité, qui couvrent largement les 400 kW nécessaires à l'alimentation de l'aéroport.

Le surplus bascule sur le réseau municipal. En septembre, " 274 foyers ont été approvisionnés en électricité verte ", annonce fièrement l'aéroport sur un écran dans le hall.

Avec 700 000 passagers par an, l'aéroport régional de George, construit pour l'ancien président Pieter Botha (1984-1989), est très fréquenté par les touristes et les golfeurs. Il sert aussi de "hub" pour le transport de fleurs, huîtres ou autres poissons.

Il est désormais le premier en Afrique et le second au monde, après celui de Cochin en Inde, à fonctionner à l'énergie solaire.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.