Lineph : La Fégahand accuse le coup

Lineph : La Fégahand accuse le coup

La saison 2019-2020 avait débuté avec de belles perspectives. Mais les réalités domestiques ont rapidement eu raison des lueurs d'espoir nées des différents challenges au programme de la Fédération gabonaise de handball.

D’entrée, les attentes d’une première qualification de la sélection nationale fanion pour la coupe du monde ont été plombées par une préparation tronquée. Et par un groupe peu armé pour réaliser la performance historique nécessaire lors du championnat d’Afrique des nations 2020 en Tunisie.

"Contrairement à la Can 2018, l’équipe n’a pu bénéficier d'un l’environnement idéal. Ni avant, ni pendant. Les éléments de motivation ont manqué. Il était donc difficile de s’attendre à mieux. Mais la déception d’avoir raté quelque chose de très grand m'est restée en travers de la gorge", admet le président de la Fégahand, Ange-Marie Makilat.

Lequel, bien que traînant le boulet de la non-organisation de la coupe du Gabon depuis bientôt deux ans, se défend en affirmant que son bureau n’a jamais reçu une subvention de la tutelle pour accompagner son programme de développement. Il ajoute, d’autre part, que les demandes d’aide adressées aux potentiels partenaires sont restées sans suite.

Ce à quoi il faut ajouter le stand-by du championnat national semi-pro organisé par la Ligue nationale élite et professionnel de handball (Lineph), et les soucis de loyers qui vont obliger la Fégahand à se trouver un nouveau gîte.



James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.