Handball/Can 2018 : Un challenge loin d'être gagné

Si le fait de disputer une phase finale de championnat d'Afrique des nations de handball sur leurs terres a été un argument supplémentaire dans la conquête d'un sacre pour la Tunisie, l'Algérie et l'Egypte, le Gabon ne partira pas sur les mêmes bases, à l'heure de se lancer dans la représentation qui se disputera à Libreville, du 17 au 28 janvier 2018.

Contrairement aux trois cadors africains, le pays hôte de la 23e levée du ''must'' des compétitions continentales reste un faire-valoir. Un Petit Poucet devant les poids lourds précités, qui se sont partagés tous les titres mis en jeu depuis la première édition en 1974.

Et même un niveau en deçà des pays comme le Maroc (3e en 2006) et l'Angola (3e en 2004 et 2016), les deux uniques intrus sur le podium de la compétition, depuis les finales perdues, il y a belle lurette, par le Congo (1983), la Côte d'Ivoire (1981) et le Cameroun (1974)

Le Gabon dont la meilleure performance (une sixième place, sur sept équipes en lice) remonte à l'année 2000 en Algérie a donc un sacré défi à relever. Le réalisme du président de la Fédération gabonaise de handball, Ange Makila, qui a fixé la barre minimale aux quarts de finale, n'est pas pour minimiser les chances des Panthères du Gabon. Mais plutôt un objectif de base à atteindre, au sortir d'un premier tour contre des nations face auxquelles les Gabonais se sont souvent inclinés.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.