Autonomisation des femmes : Les Gabonaises invitées à se libérer de leurs chaînes

L’autonomisation des femmes au service de la paix". C'est le thème international retenu dans le cadre de la célébration, le 31 octobre dernier, du 17e anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

L'organisation non gouvernementale Malachie a prêté son siège d’Akanda au groupe de travail " Femmes leaders pour la paix et la sécurité du Gabon" (GTFLEPS-Gabon), pour une sensibilisation aux éléments structurels des conflits que sont la pauvreté et le chômage. Lesquels affectent au premier plan les couches vulnérables composées des femmes et des jeunes.

Invitée de marque aux échanges ayant ponctué ce rendez-vous, le chef de bureau de l’Union africaine auprès de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Hortense Nguema, a exhorté les femmes à prendre leur destin en main, afin qu'elles sortent de l’ancien schéma de vie qui les réduisait aux rôles de femmes au foyer et de mère. Cela pour être arrimées à l’agenda 2030 des Nations unies sur les Objectifs de développement durable (ODD), ou à celui 2063 de l’Union Africaine, qui leur accorde une place importante dans le fonctionnement d’une nation.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.