Handball : Finalement sans Phœnix

La 35e édition du Championnat d'Afrique des clubs vainqueurs de coupe (CACVC) de handball se dispute finalement sans Phœnix du Gabon.

Mardi dernier, nous avons appris de sources autorisées et très proches du Dr Nicole Christiane Assélé, sa présidente-fondatrice, que le représentant gabonais ne pouvait plus faire le déplacement d'Oujda (Maroc) pour participer à cette compétition dont le coup d'envoi a été donné hier, vendredi 5 avril 2019.

Pour expliquer cette décision, les mêmes sources évoquent les difficultés financières consécutives, en grande partie, à la non-participation du gouvernement comme il était pourtant d'usage lorsqu'un club représente le "vert-jaune-bleu" sur la scène continentale. Il est certain que le désistement de cette équipe habituée, ces dernières années, aux compétitions organisées par la Confédération africaine de handball (Cahb), ne manquera pas de doucher tous les espoirs entretenus autour du vainqueur de l'édition 2018 du Championnat national semi-professionnel.

Un club dont l'effectif actuel, le niveau de préparation et recrutement d'un entraîneur de haut rang présageaient pourtant de résultats plus éloquents que le quart de finale atteint en octobre dernier, à la Ligue des champions à Abidjan en Côte d'Ivoire. Où, on se le rappelle, les protégés de Nicole Christiane Assélé avaient été éliminés par la formation camerounaise des Forces armées et de police (FAP).





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.