Football/Qualifications Coupe du monde 2018 : Masuku pas encore totalement dans la fièvre

HIER, à J-2, Masuku ne ressemblait toujours pas à une ville en attente d’une rencontre de football d’envergure.

AUCUNE affiche relative au match dans la ville, peu ou pas du tout de discussions dans les débits de boissons, transports en commun, magasins, salons de thé ou de coiffure, autour de la réception du Maroc par le Gabon, ce samedi 8 octobre au stade de la Rénovation.

En dehors des flashes d’information de Radio Masuku (l’antenne locale de Radio Gabon), il faut se rendre sur le théâtre de la première manche de l’opposition entre les Panthères et les Lions de l’Atlas pour véritablement être pris par la fièvre du duel de fauves à venir.

Entre la répétition générale des principales commissions (protocole, sécurité, santé, communication, marketing et transport), les derniers peaufinages sur la pelouse, le toilettage des sièges et loges, il y a une intense activité dans et autour de la principale arène du chef-lieu de la province du Haut-Ogooué. Mais concernant la rencontre à proprement parler, il n'y a que peu d'engouement. Aussi se demande-t-on à quoi cela peut-il être dû.


James Angelo LOUNDOU


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.