Football/Le point après la 2e journée du National-Foot 2 : Nguen'Asuku et Sporting club maintiennent la cadence...

Les promus, AS Dikaki de la Ngounié, et Atangatier FC de l'Ogooué-Ivindo, continuent à broyer du noir. En effet, les représentants de "G4" et "G6" ont été encore battus à domicile, respectivement par Oyem AC (0-1) et OM (0-2).

A l'occasion de la deuxième journée du National-Foot 2, marquée par la distribution de vingt-deux cartons jaunes. Et deux exclusions. Lesquelles, pour « échange de coups » au cours de la confrontation USO/Nguen'Asuku (0-3), ont été infligées à l'Unioniste d'Oyem Abdoul Obame Yaya et le « Nguen'Asukois » Félix Ngania.

Conformément donc à l'article 124 alinéa 4 du règlement du National-Foot 2, ces deux joueurs sont « suspendus pour deux matches fermes, suivi d'une amende de 20 mille francs ».

Sur le plan des résultats, on constate une légère embellie de la part de la formation de l'Ogooué FC, qui a partagé équitablement les points avec son homologue de l'AFJ (0-0). Cette dernière devenant un habitué des matches nuls vierges. Ce qui n'est pas le cas du FC 109.

Contrainte au nul (2-2) la journée précédente par AS Solidarité, FC 109, grâce au réalisme de Hans Bivigou, a douché les velléités des partenaires de Jean Bosco Mabiala. Dont le club, ASIM, est visiblement confronté à un problème d'artificier. En deux journées de compétition et à l'instar de l'AFJ, ainsi qu'Atangatier, ASIM n'a pas encore marqué de but.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.