Football / Entretien avec l'ancien international gabonais : "Nos chances sont minimes"

De passage à Libreville, Wenceslas Moussavou, qui suit actuellement une formation d'entraîneur en France, revient sur sa reconversion, la formation des jeunes et le recul du niveau du National-Foot 1.

L’Union. Un petit retour sur votre carrière ? ?

Wenceslas Moussavou : J’ai fait mes début au Gabon ( Delta FC,USM ,Mbilinga FC). Par la suite, j'ai rejoint la D2 du club Olympique de Kef (Tunisie), puis Monastir (1ère division). Et j’ai été en France (Porto-Vecchio (CFA 2), d’autres les clubs ( CFA 1 et 2), avant de terminer ma carrière en 2012. Maintenant je suis une formation d’entraîneur "pro" en France.

Vous avez dû suivre quelques rencontres du championnat de D1? Votre commentaire ?

Dans l’ensemble, je constate avec désolation qu’aucune équipe n'applique la discipline tactique dans un système de jeu. Depuis les bases arrières jusqu'en attaque (...). C'est vraiment triste !

Une fois votre formation terminée, allez-vous rester en Europe ?

Je reviendrai au pays mettre mes connaissances à la disposition des jeunes.

Les Panthères vont disputer, dans quelques semaines, la CAN 2017 à domicile. Quelles sont les chances?

Elles sont minimes. Le changement de dernière minute de l'entraîneur, lui qui ne connaît aucun joueur véritablement, n'est pas une bonne initiative.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.