Athlétisme/10 km de Masuku/J-1 : Le dernier virage

Athlétisme/10 km de Masuku/J-1 : Le dernier virage

L’afflux massif des inscrits pour récupérer les dossards et autres kits de la course au centre technique de la compétition constitue, depuis hier, l’ultime étape avant d’affronter le relief ardu de Franceville, à l’occasion du 10 kilomètres de Masuku.

Un challenge international qui va se courir demain dans sa 2e édition, et pour lequel le comité d’organisation attend la participation de 6 000 coureurs. Mais aussi un plateau Élite de premier plan. Avec en force les athlètes porte-étendards de l’Afrique de l’Est, principalement venus du Kenya, d’Ouganda et d'Éthiopie.

Le forfait du tenant du titre, l’Ougandais Abdallah Mandé (auteur l'an passé d'un chrono de 29 minutes 13 secondes) étant entériné depuis des semaines, la succession de celui qui a également remporté le dernier 10 km de Port-Gentil, s’annonce ouverte. Dans un tableau masculin où la concurrence s’annonce rude. Notamment entre le Kenyan Vedic Kipkoech et ses compatriotes Moses Koech et Emmanuel Bor ou encore l'Éthiopien Teressa Nyakora.

Chez les dames, la Kenyane Stancy Ndiwa va remettre sa couronne en jeu face à ses compatriotes Gloria Kite, Sheila Chelangat, Juroto Norah et Loice Chemmung. Les Gabonais devraient, pour leur part, être, comme sur les deux autres grandes courses pédestres organisées au Gabon, à nouveau réduits au rang de faire-valoir.



James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.