Sommet de Luanda : L'évolution positive

Le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, et les autres dirigeants des pays qui ont pris part au Sommet de Luanda, en République d'Angola, sur la paix, la sécurité et la stabilité, se sont déclarés satisfaits de l’évolution positive de la situation sécuritaire dans les sous-régions d’Afrique centrale et australe ainsi que dans la région des Grands lacs. Une rencontre présidée, mardi, par le numéro un angolais Joao Lourenço.

Ainsi la situation sécuritaire était au centre des discussions entre Ali Bongo Ondimba et ses homologues angolais, João Manuel Gonçalves Lourenço et Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville. Tout comme la signature d’un accord entre toutes les parties en conflit au Soudan du Sud, visant à amener la paix dans ce pays, la poursuite du dialogue au Burundi, l’engagement du secrétaire général des Nations unies et le rôle de la MONUSCO pour la stabilité en République démocratique du Congo (RDC) ; ainsi que la tenue des prochaines élections dans ce même pays frère.

Après l’examen de la situation politique en RDC, le président Ali Bongo Ondimba et ses pairs ont réaffirmé, au titre de la solidarité africaine, leur « volonté d’accompagner et de soutenir le peuple congolais dans ce processus démocratique ». En outre, face à la persistance de la crise en République Centrafricaine (RCA), les chefs d’Etat ont décidé de poursuivre leurs efforts pour rétablir la paix et la stabilité, favoriser la réconciliation nationale et restaurer l’autorité de l’Etat.



J. O.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.