Programme Graine/Après le lancement de la campagne des premières récoltes par le président Ali Bongo Ondimba : Contraintes de l'exploitation du manioc et chaîne de valeurs à construire

Le pari du chef de l'État d'accroître la production vivrière est en passe d'être relevé. Du déploiement du programme Graine, on retiendra la capacité politique du président de la République à concrétiser ce projet agricole, malgré les écueils inhérents à sa conduite.

LE chef de l'État, Ali Bongo Ondimba, s'est rendu le 7 février 2017, à Makokou, lancer l'ouverture du programme de récoltes du programme Graine. Les populations gabonaises, certainement peu informées de l'évolution de cette initiative agricole, ont sans doute attendu longtemps avant de voir aboutir les premières récoltes. Mais convient-il de retenir que le déploiement de ce projet a comporté des écueils qu'il a fallu surmonter.

Énumérant les difficultés principales qui ont émaillé la bonne marche de Graine, le ministre de l'Agriculture, Yves-Fernand Manfoumbi, en a énuméré quatre. La première difficulté surmontée a été celle de l'accès aux localités agricoles. L'état des infrastructures routières, pas commode depuis plusieurs décennies, n'a pas facilité l'acheminement des engins et des intrants agricoles. Fallait-il attendre de construire les routes avant d'initier toute politique agricole ? Les pouvoirs publics ont fait le choix de ne pas attendre que la dépendance alimentaire s'aggrave.


I. M'B.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.