Majorité républicaine et sociale pour l'émergence : Le BDC interpelle

Dans une déclaration à la presse hier, le président du Bloc démocratique chrétien, Guy Christian Mavioga, a attiré l'attention de l'équipe gouvernementale sur un certain nombre de points importants de la vie de la nation.

LE Bloc démocratique chrétien, formation politique présidée par Guy Christian Mavioga, membre de la Majorité républicaine et sociale pour l'émergence, a effectué une sortie, hier, à son siège. Au cours de celle-ci, son président, a tenu à attirer l'attention du gouvernement sur certains points importants de la vie de la nation.

S'agissant de la situation économique, au regard des difficultés conjoncturelles actuelles, M. Mavioga a déclaré : " Le gouvernement devrait revenir aux fondamentaux pour accroître ses recettes fiscales, douanières et les revenus issus de l'exploitation pétrolière". Selon lui, le retour à la sérénité dans les régies financières et le secteur pétrolier devrait " permettre d'obtenir des financements directs sans avoir systématiquement recours aux emprunts extérieurs". D'autant que, a-t-il avancé, plus que par le passé, notre pays a besoin de ces administrations pour relancer son économie. D'où, a-t-il indiqué, son inquiétude quant à " la propension du gouvernement à affaiblir lesdites administrations alors qu'il faudrait simplement leur assigner de nouveaux objectifs en déplafonnant les recettes par exemple".

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.