Hôtel de Ville/Mba Ndutume : comme une lettre à la poste

Hôtel de Ville/Mba Ndutume : comme une lettre à la poste

La maire élue de Libreville, Christine Mba Ndutume qui a recueilli un suffrage élevé lors de ce scrutin (117 voix contre 145 votants) prendra ses fonctions ce vendredi 16 juillet 2021.

IL n'y a pas eu de surprise hier à l'Hôtel de ville à l'issue de la session extraordinaire élective pour pourvoir à la présidence du Conseil municipal de Libreville. Candidate investie par le Parti démocratique gabonais (PDG), Christine Mba Ndutume a été élue, sans coup férir, par ses pairs conseillers municipaux (117 voix sur 145 votants). Ce scrutin n'a pas donné lieu à d'autres candidatures émanant d'autres formations politiques siégeant dans ledit Conseil.

Néanmoins, présidant ces assises, et dès leur ouverture, la gouverneure de la province de l'Estuaire, Marie-Françoise Dikoumba, s'était enquise de l'éventualité d'autres postulants au poste de maire de la commune de Libreville. Elle ne recevra pas d'autres manifestations d'une autre candidature que celle présentée par le PDG dont on sait qu'il a la majorité quasi absolue des conseillers.

C'est le président du Groupe PDG au Conseil municipal de Libreville, le conseiller Marc Anguillet Sergent, qui a eu le devoir de présenter au Conseil la candidate investie par son parti : " Le PDG n'a pas présenté un candidat, le PDG a présenté à cette élection une candidate, en la personne de la camarade Christine Mba Ndutume". Celle-ci recevra le soutien public des représentants des partis alliés au PDG, à commencer par Le Cercle des libéraux réformateurs (CLR) qui, par la voix de Patricia Tayé, a dit poursuivre l'engagement de marcher ensemble. " Le CLR est membre de la Majorité républicaine et sociale pour l'émergence (MRSE), dira-t-elle . Nous sommes prêts à répondre à l'appel du PDG pour privilégier l'intérêt du plus grand nombre. Au-delà de nos chapelles respectives et de nos émotions, nous devons répondre à l'appel du président de la République qui veut que nous fassions le choix de privilégier l'intérêt supérieur de la Nation. Nous allons respecter notre engagement d'être à côté du PDG ".

S'inscrivant dans le même registre, le conseiller municipal SDV/RPG, Raymond Placide Ndong Meyo dira : " Nous sommes liés au PDG par une convention. Pour la candidature PDG à cette élection, nous la soutenons en vertu de cette convention pour l'intérêt des populations".

Le bureau de cette élection dirigé par Justin Dounga n'a donc enregistré qu'un seul postulant, en dépit de l'appel à candidature lancé par Marie-Françoise Dikoumba. Auparavant, cette dernière a rappelé que ce scrutin fait suite à la constatation de la démission de la présidence du Conseil municipal du titulaire d'alors Eugène Mba, comme actée lors de la session municipale convoquée à cet effet le 16 juin 2021. Et de relever le " caractère particulier de cette session qui porte bel et bien sur la matière électorale incombant à l'autorité de tutelle". En ce que " le code électoral n'a pas prévu, dans le cas d'espèce, la tenue d'une session spéciale". Donc , a-t-elle insisté, "je n'ai pas eu d'autres choix que de convoquer une session extraordinaire sur la question, vu les nécessités de service".

L'oratrice devait également indiquer qu' " un recours légitime a été déposé au tribunal administratif par certains conseillers municipaux, aux fins d'annulation de l'arrêté n° 0032/MI/PES/CAB.G du 1er juillet 2021, portant convocation de ladite session extraordinaire, pour inexistence juridique et incompétence, assorti d'une demande de sursis à exécution, lequel n'est pas suspensif, faute de décision contraire".

En tout, le collège électoral était composé de 145 conseillers (présents et par procuration) qui ont porté à la tête de la mairie de Libreville, Christine Mba Ndutume, 2e femme élue maire de Libreville. Ses premiers mots sont un hommage au chef de l'État, Ali Bongo Ondimba, pour son rôle dans son choix pour ce scrutin.

E. NDONG-ASSEKO

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.