Elections partielles : Les candidats connus

Au terme de son assemblée plénière qui a eu lieu à son siège et consacrée à l'examen des dossiers de candidature aux élections partielles, la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap), a rendu publique, sous réserve du contentieux, la liste des candidats devant participer à l'élection législative dans la commune de Bitam, et aux Sénatoriales dans la commune de Lébamba et dans le département du Haut-Como.

LES préparatifs des élections partielles dans la commune de Bitam (Législative), et dans la commune de Lébamba et le département du Haut-Como (Sénatoriales), vont bon train. Après la mise en place des commissions électorales locales, la prestation de serment devant la Cour constitutionnelle de leurs membres, et la formation de ces derniers, dans le cadre d'un atelier organisé par la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap), etc., le tour est revenu à l'examen des dossiers de candidature.

Comme il fallait s'y attendre, c'est la Législative partielle à Bitam qui a suscité un peu plus d'engouement. Trois compatriotes ont transmis leurs dossiers à la Cénap. Il s'agit de Pastor Ngoua N'Neme pour le compte du Parti démocratique gabonais (PDG), Patrick Karim Eyogo-Edzang pour l'Union nationale (UN) et Jean-Michel Edou Sima qui se présentait comme indépendant. Après examen des dossiers, les deux premiers prétendants ont été retenus, sous réserve du contentieux.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.