Ohada : Le Gabon porté à la présidence du Conseil des ministres

Emmanuel Issoze Ngondet a présidé, hier, à Libreville, la cérémonie de passation de charge à la tête du Conseil des ministres de l’Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des affaires (Ohada), entre la Guinée, représentée par Cheick Sako, et le Gabon, à travers Francis Nkea Nzigue.

Dans une allocution circonstancielle, le chef du gouvernement a promis l'engagement de notre pays, sous sa présidence, à faire rayonner davantage l'Ohada, tout au long de l'année 2018. « Naturellement, le Gabon ne ménagera aucun effort au service du renforcement de la sécurité juridique des affaires dans nos Etats membres, condition préalable à l'essor des entreprises qui, comme vous le savez, sont les moteurs du développement de nos pays », a déclaré Issoze Ngondet.

Le président sortant, quant à lui, se fondant sur les réformes apportées tout le long de sa présidence, ainsi que sur celles dont l'applicabilité reste toujours d'actualité, a fait part de son optimisme : « C'est une organisation pleine de vitalité (qu'il) laisse entre les mains du Gabon. Et que celle-ci offre des perspectives de croissance rassurantes pour les Etats membres et les concitoyens. »


COE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.