Extensions du réseau en eau : Le Gabon sollicite 77 milliards auprès de la Bad

Extensions du réseau en eau : Le Gabon sollicite 77 milliards auprès de la Bad

Le gouvernement a sollicité un prêt d’un montant de 117, 4 millions d’euros (environ 77 milliards de francs) auprès de la Banque africaine de développement (Bad).

Selon le ministre de l'Énergie et des Ressources Hydrauliques, Emmanuel Norbert Tony Ondo Mba, "le produit de cet emprunt, qui sera géré en conformité avec les procédures de gestion inhérentes aux bailleurs de fonds internationaux, devra permettre de réaliser les extensions en eau dans les communes de Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum en même temps qu'il permettra de renouveler les infrastructures de distribution et de stockage devenues obsolètes dans certains quartiers de ces différentes communes", a-t-il récemment indiqué lors d'une rencontre à son cabinet de travail avec le coordonnateur du Programme intégré pour l'Alimentation en eau potable et l'assainissement de Libreville (Piaepal), Gervais Nguéma Mba.

Pour le membre du gouvernement, la mise en vigueur du prêt est attendue avant la fin de l'année pour permettre un démarrage effectif des travaux.



W.N.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.