Santé/Atelier de formation des pédiatres sur la prise en charges des enfants atteints du VIH/Sida : Décentraliser la prise en charge du traitement antirétrovirale

C'est autour de cet objectif que se déroule l'atelier de formation des médecins pédiatres sur la prise en charge des enfants atteints du VIH/Sida. Ouvert, hier matin, à la direction du Programme national de lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le VIH/Sida (Plist/VIH-Sida), ce stage devra valider le guide national de prise en charge des enfants infectés par cette maladie, élaboré en fin d'année 2015.

DANS le cadre du renforcement des capacités des médecins pédiatres de Libreville et ceux exerçant à l'intérieur du pays, à la prise en charge correcte des enfants vivant avec le VIH/Sida, mais aussi dans l'optique de la validation du guide national de prise en charge des enfants infectés par cette maladie, élaboré en fin d'année 2015, le ministère de la Santé, de la Prévoyance sociale et de la Solidarité nationale, en partenariat avec le Programme de lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le VIH/Sida (Plist/VIH-Sida), a initié un atelier de formation.

Le directeur général adjoint 2 de la Santé, Alain Charles Rotimbo, a ouvert les travaux hier matin à la direction du Plist/VIH-Sida. D'emblée, il a précisé que la quête d'une meilleure santé pour les populations en général et celle des enfants en particulier reste un élément primordial pour assurer le développement et l'avenir du Gabon.

En s’appuyant sur les statistiques de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), M. Rotimbo a affirmé que « le Gabon, avec une prévalence estimée à 4,1%, se situe parmi les pays à prévalence élevée pour l'infection au VIH. Ce qui demeure un véritable problème de santé publique. Aussi, la prise en charge des enfants demeure alors très préoccupante car, elle se fait uniquement dans les Centres de traitement ambulatoire (CTA) et dans certains services pédiatriques des hôpitaux publics».

Ainsi, pour atteindre les objectifs globaux en matière de traitements et de soins, le représentant du ministère de la Santé a-t-il exhorté tous les participants à s'approprier les conditions issues de cette formation.

Bien avant lui, lors de la lecture du mot de bienvenue, le directeur du Plist/VIH-Sida, Dr Okouyi Ndong Assapi, a décliné les objectifs de cet atelier: améliorer les compétences des prestataires de soins en charge des enfants et à la prise en charge correcte des enfants infectés par le VIH/Sida, d'une manière générale.

Et, de façon spécifique, la rencontre s'intéresse aux généralités sur l'infection à VIH chez l'enfant, l'organisation de cette prise en charge, son diagnostic, sa prise en charge psychosociale, son suivi et évaluation des indicateurs clés, la gestion des infections opportunistes, celles du traitement antirétroviral, des accidents d'exposition au VIH et le suivi nutritionnel.

L'atelier prend fin ce vendredi 3 juin.


LLIM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.