Santé : Des médicaments de première nécessité

Cette donation, menée avec le concours de quelques pharmacies de la place, arrive à point nommé dans ce centre de santé de proximité qui reçoit des malades au-delà du périmètre du 1er arrondissement de Libreville.

Le Centre de santé d’Okala, dans le 1er arrondissement de Libreville, a reçu, vendredi dernier, du Rotary club (RC) Libreville Mondah, un important don de divers médicaments de première nécessité. Une œuvre accomplie en partenariat avec quelques pharmacies de la place (pharmacies Marie-Jeanne et Fatimata-Traoré de la Sablière notamment). Les cartons de médicaments ont été symboliquement réceptionnés par le médecin en chef du centre, Hortense Bekale.

Le président du RC Libreville-Mondah, Gafari A. Fassassi, en a profité pour rappeler à l'assistance les domaines d'intervention du Rotary international (RI) à travers ses six axes stratégiques permettant de répondre aux besoins humanitaires les plus pressants. Notamment la paix et la résolution des conflits, la prévention et le traitement des maladies, l’eau et l’assainissement, la santé de la mère et de l’enfant, l’alphabétisation et l’éducation de base et le développement économique et local.

C’est dans ce contexte, a dit l’intervenant, que s’inscrit l’action menée au centre de santé d’Okala, situé loin de l’école éponyme. Aussi, Gafari A. Fassassi a dit espérer que ce don contribuera à conforter la qualité des prestations offertes par cet établissement sanitaire de proximité.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.