Publication scientifique : Enfin un atlas sur le Bassin du Congo-Oubangui-Sangha et Ogooué

Le document d'aide à la décision illustré présente, entre autres, l'hydrographie du Gabon, les richesses et les usages des eaux dans le bassin du Congo. Le document, après sa présentation, a été officiellement remis au ministère de la Forêt.

COMME réponse à l'absence de documents de référence sur le 2e poumon de l'humanité (après l'Amazonie), qu'est le bassin du Congo, et pour faire comprendre au plus grand nombre ses enjeux, la Commission internationale du Bassin du Congo-Oubangui-Sangha et Ogooué (Cicos) vient de mettre dans les rayons des bibliothèques nationales, à la disposition des grandes écoles et universités, des départements ministériels en charge de l'Environnement des pays de la sous-région d'Afrique centrale, dont le Gabon, un atlas du réseau hydrique de ses pays membres.

Il s'agit d'un document scientifique, inédit, d'environ 95 pages illustrées, présentant, entre autres, les richesses, caractéristiques et usages du réseau hydrique de la sous-région.

Le document, présenté aux acteurs de la gestion des eaux gabonaises, a été réceptionné par le secrétaire général du ministère en charge de la Logistique, Jonas Lola Mvou, mardi dernier à Libreville, au cours d'une cérémonie de remise officielle.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.