Handball/Can 2018 : L'instance continentale réitère son optimisme

Comme je l'avais déjà dit lors de ma première visite, je reste convaincu que tout sera prêt. » Il ne fait donc pas de doute dans l'esprit du président de la Confédération africaine de handball (Cahb), Mansourou Aremou, que le Palais des sports de Libreville sera opérationnel avant le coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des nations (Can) 2018 que la capitale du Gabon abritera du 17 au 28 janvier 2018.

C'est ce qu'a laissé entendre le patron de l'instance continentale, au sortir de sa deuxième visite d'inspection des travaux débutés le 27 avril 2017.

Du chantier dont la date de livraison (de l'ouvrage de 5400 places) a été repoussée au 15 janvier 2018, il reste toutefois encore du labeur pour l'entreprise adjudicataire. Notamment l'aire de jeu (travaux avancés à 70%), les tribunes (à 80%), la zone VIP (80%), vestiaires (80%), les locaux techniques (75%), les clôtures (65%), les réseaux (eau, électricité, internet et surveillance, à 75%) et les ''box'' de la billetterie (entièrement à faire).

Sans oublier qu'il faudra aménager un parking pour le public et aseptiser des alentours trop insalubres pour un événement de la dimension d'une Can.

Il est à noter qu'un match est programmé le 25 décembre prochain pour tester l'ouvrage que le président de la Caf a visité hier, aux côtés, notamment, du ministre des Sports Mathias Otounga Ossibadjouo.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.