Médicaments : Renforcer la politique des documents génériques en zone Cémac

L’atelier technique de revue conjointe des dossiers de demande d’Autorisations de mise sur le marché (AMM) des médicaments à usage humain dans les pays de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (Cémac), s'est récemment achevé à l’Hôtel Boulevard de Libreville, cadre des travaux dans la capitale gabonaise.

Durant quatre jours, les experts évaluateurs des dossiers techniques communs (DTC) des pays de cette sous-région ont réfléchi aux solutions permettant d’être en phase avec les politiques pharmaceutiques du continent noir.

« La revue conjointe s’est effectuée sur trois dossiers de médicaments génériques multi-sources. L’expertise a porté sur la qualité des médicaments de la Substance active pharmaceutique (SAP), des excipients (permettant de fabriquer le médicament) et un accent particulier a été mis sur le processus de fabrication du produit fini », a précisé le Dr Edwige Okouyi Ndakissa, directeur du Médicament et de la pharmacie du Gabon, en clôturant ces assises, qui ont réuni les experts de la question du médicament dans notre sous-région.

Relativement aux multiples défis auxquels cette partie du continent africain fait face, les réflexions des professionnels de la santé ont débouché sur le fait que l’importance du traitement de qualité devrait reposer sur les bons génériques.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.