Education/Constat de la rentrée des classes dans l'enseignement public primaire et secondaire : Un fonctionnement en dents de scie

Le démarrage des cours dans les établissements scolaires publics de Libreville était pour le moins complexe hier, quelques deux semaines après la rentrée des classes.

LES écoles et lycées de la capitale semblent fonctionner à plusieurs vitesses. Une situation qui n'est pas sans rappeler celle de l'année académique elle-même, marquée depuis son entame par une grève des enseignants.

Le constat sur le terrain fait apparaître des établissements publics fortement pénalisés par ladite grève, et qui évoluent tant bien que mal. L'exemple le plus frappant est celui du lycée Paul-Indjendjet-Gondjout, où malgré la présence de plusieurs élèves, de très nombreux enseignants manquaient à l'appel. A telle enseigne que le censeur du premier cycle a reconnu que son établissement n'était qu'à "20 à 30% de son fonctionnement normal". Là-bas, comme dans bien d'autres lycées de la place, un point d'honneur est accordé aux classes d'examen. C'est le mot d'ordre.

Dans un certain nombre d'autres écoles, lycées et collèges, la fréquentation était plus élevée, malgré le mouvement de grève. C'est le cas, notamment, du complexe Léon-Mba ou du lycée technique national Omar-Bongo.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.