Eau et électricité : Revoilà les délestages à Libreville !

Une coupure d'électricité a plongé la quasi-totalité des quartiers de Libreville, d'Akanda et d'Owendo dans l'obscurité, jeudi, depuis la mi-journée jusqu'à tard dans la nuit.

LE retour de la saison des pluies semble avoir ramené avec elle les incessantes coupures d'eau et d'électricité auxquelles la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a coutume de soumettre ses milliers d'abonnés. En effet, depuis la mi-journée de jeudi jusqu'à tard dans la nuit, ainsi que vendredi, la presque totalité des quartiers des communes de Libreville, d'Akanda et d'Owendo sont restés sans électricité. Comme si cela ne suffisait pas, l'eau également a été coupée.

Les raisons de ces nouvelles coupures ont été données par le fournisseur exclusif officiel, la filière gabonaise du groupe Véolia, à travers un communiqué de presse parvenu à notre rédaction, vendredi. Selon la SEEG, " les perturbations observées depuis 15h30 dans l'alimentation en électricité de Libreville sont consécutives à un défaut enregistré sur le réseau. Les équipes techniques mobilisées à cet effet ont permis un retour à la normale dans la soirée. Depuis 18h15 mn, plus de 80% de la clientèle a été réalimentée".

Une explication qui laisse nombre d'usagers sans voix. Une fois de plus.


AJT


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.