Bilan du Gabon face à ses adversaires lors des CAN précédentes : Les Panthères en nette pole position

Peu de personnes le savent, mais le Burkina Faso est le premier pays à avoir affronté le Gabon alors que ce dernier s'intéressait à peine au football continental.

POUR la compétition qui nous intéresse, c'est-à-dire la Coupe d'Afrique des nations, il faut savoir que le Burkina et le Gabon ne se sont rencontrés qu'une seule fois lors de la phase finale d'une CAN. C'était en 2015, en Guinée Equatoriale, et les Panthères l'avaient emporté sur le score de deux buts à zéro.

Le Cameroun, quatre fois vainqueur de cette compétition, est aussi dans ce groupe A. Et le match prévu pour le mois de janvier prochain apparaît déjà comme les retrouvailles des frères ennemis.

De plus, dans le cadre de la Coupe d'Afrique des nations, le Gabon est invaincu face au Cameroun. Car, outre la victoire gabonaise en 2010, la sélection camerounaise a dû se contenter de quatre rencontres nulles. C'est-à-dire en 1992 (0-0), 1993 (0-0), 1996 (0-0) et 1997 (2-2).

Des trois équipes qui veulent empêcher les Panthères de sortir de cette poule, seuls les Lycaons de Guinée-Bissau, nouveaux venus dans une phase finale, n'ont aucun passif face au Gabon.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.