Conférence-débat : Le principe de complémentarité

Les systèmes nationaux et les défis du Statut de Rome instituant la Cour pénale internationale" (CPI). C'est le thème de la conférence-débat animée, récemment, dans la salle polyvalente de la Maison de l'avocat, sise derrière le palais de justice de Libreville, par l'Association gabonaise de droit pénal (AGDP).

 

Dans son exposé, le président de cette structure, Me Bertrand Homa Moussavou, avocat au barreau du Gabon et conseil à la Cour pénale internationale, a édifié l'auditoire sur " Les systèmes judiciaires nationaux et les normes internationales". Il a ainsi présenté le principe de la complémentarité, prévu dans le Préambule et les Articles 1 et 6 du Traité de Rome. Celui-ci voudrait qu'il y ait une relation entre les juridictions nationales et la CPI, en vue d'un équilibre entre leurs compétences respectives.

Pour y arriver, le conférencier estime qu'un certain nombre de normes devraient être mises en place, afin de permettre aux États d'être en conformité avec le Statut de Rome.

« Certaines dispositions du Traité de Rome ont prévu le principe de la complémentarité entre la CPI et les systèmes judiciaires nationaux. Il faut, en plus, mettre en place une coopération agissante avec la Cour pénale internationale. Donc, il y a des défis de type normatif mais aussi humain », a expliqué le pénaliste.

COE

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.