Assainissement du fichier CNSS : Que de fraudes !

Après le recensement physique et le paiement nominatif des assurés et du personnel effectués au mois de décembre 2017, le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Nicole Asselé, a animé, mardi dernier, une conférence de presse dans l'enceinte de la société.

But de cette rencontre avec la presse : dresser le bilan d'étape de l'opération portant assainissement du fichier pension retraite et la mise sous chèques des salariés. Elle a d'abord tenu à rappeler que « l'opération de recensement a été commise pour nous permettre d'avoir une meilleure lisibilité. Nous avons constaté que certains pensionnés ont plus de 120 ans ; que 7 à 8 pensionnés sont payés via un même numéro de compte. Les exemples de fraudes sont nombreux. Mais nous avons eu gain de cause, dans la mesure où, au mois de novembre, nous avons pu économiser, sur la bancarisation, près de 800 millions, et sur le trimestre plus de 800 millions également. Ce qui fait un gain trimestriel de 1,6 milliard et 800 millions par mois. Cette opération a également été étendue à l'extérieur. Il faut dire que les retraités gabonais à l'étranger ne s'étaient pas fait recenser depuis près de 50 ans », a-t-elle confié.

Révélant les résultats de l'opération d'assainissement, Nicole Asselé a indiqué qu'à Libreville en particulier, et au Gabon en général, la CNSS a émis 1 542 chèques pour un montant total de 3 milliards 634 millions 398,048 francs CFA.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.