Vol de pièces détachées de véhicules : Ntoum était leur base arrière

Cinq trafiquants présumés de pièces de véhiculés volés sont en garde à vue, depuis le 14 février, à l'antenne provinciale de la Police judiciaire de Ntoum.

Il s'agit des individus suivants : Ernest Ndukwe, Nigérian de 53 ans, Hilarion Ndong Mveng, alias "Charly", 33 ans, Freddy Essone Ndong, 50 ans, Constant Ndo Mvé, alias "Le beau des beaux", 28 ans, et Étienne Eyene Mba, 23 ans, tous de nationalité gabonaise.

Trois d'entre eux se trouvent à bord d'un pick-up de marque Mitshubishi, chargé de pièces détachées de voitures, au moment où ils sont appréhendés au poste de police de Nkoltang.

Il est trois heures du matin ce jour-là. Les policiers somment le Mitshubishi de s'arrêter. A son bord, Hilarion Ndong Mveng, Constant Ndo Mvé et Étienne Eyene Mba. En procédant à la vérification de leurs identités, les policiers ne manquent pas de constater que l'arrière de la voiture est recouvert par une bâche. Y sont dissimulés, moteurs, portières, phares et autres tuyaux d'échappement...

Hilarion Ndong Mveng, le chauffeur, tente de se justifier en disant que sa voiture aurait juste été louée par un individu. Par qui ? Ndong Mveng, qui ne s'attend probablement pas à une telle question, est incapable de répondre.

Le lendemain, lors d'un interrogatoire, le chauffeur du véhicule suspect finit par craquer : les pièces détachées qu'il convoie appartiennent à des voitures volées à Libreville, lesquelles sont démontées à Ntoum, dans un lieu tenu secret.

AEE

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.