Incendie à Franceville : Une coupable négligence

Une marmite oubliée sur le feu par l'une des occupantes de la maison, aurait déclenché les flammes.

Franceville connaît ces derniers temps une recrudescence des incendies. Dernièrement, le marché Potos et le quartier Makana, dans lequel une vieille femme avait perdu la vie, ont marqué les esprits. Ce jeudi 13 octobre, c'est une maison habitée par trois familles maliennes, au quartier Lekeye, qui a été ravagée. Deux personnes ont été blessées à cette occasion : un voisin, venu offrir son secours aux sinistrés, et une mineure de 3 ans, le visage touché.

Selon toute vraisemblance, c'est une marmite oubliée sur le feu par l'une des occupantes de la maison, qui en serait à l'origine. Le feu s'est ensuite propagé aux autres pièces, la demeure étant majoritairement construite en matériaux inflammables.

Si la maison (et son contenu) ont été totalement détruits, l'intervention des pompiers a toutefois permis de circonscrire les flammes. Les maisons avoisinantes ont ainsi été épargnées. De leur côté, les trois familles se retrouvent sans toit et dénuées de tout. Une enquête a été ouverte. (Paru le 18/10/2016)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.