Escroquerie / Maritime : Neuf cent mille francs

Il voulait se rendre en Europe et... il se fait escroquer par un ressortissant camerounais. Les agents de la Brigade spéciale de police judiciaire (BSPJ) l'interpelle. Explications ?

L'interrogatoire permettra d'y voir plus clair. Aux agents, Ulrich N'. raconte s'être rendu, il y a quelques mois, au port d'Owendo avec son taxi. Il doit déposer un ressortissant ghanéen, A.A, qui lui dit son désir de partir en Europe, par voie maritime. Le Camerounais a des amis qui font dans ce type de trafic. Aussi, décide-t-il de faire sa petite affaire.

Deux jours plus tard, Ulrich N'. contacte par téléphone A. A. Il le dirige vers un certain Jean-Claude, lequel a déjà fait voyager plusieurs personnes de façon frauduleuse. Le voyageur est ensuite présenté à un capitaine, qui demande un million de francs pour le passage. Mais A. A. ne peut verser que 900 000 francs. Affaire conclue. Début juillet, A. A. remet une avance de 500 000 francs. Le restant est donné fin de mois, en présence d'Ulrich N'n.

Le voyage est fixé au 4 août. Mais le départ n'aura jamais lieu. Reporté à plusieurs reprises, A. A. finit par comprendre qu'il s'est fait rouler. Il saisit donc la BSPJ, laquelle ne tarde pas à mettre la main sur Ulrich N'. . Il ne connaît personne et nie une quelconque amitié avec son contact et le capitaine.

Sourire des enquêteurs. Il devrait être présenté devant le parquet de Libreville. (Paru le 15/9/ 2016)


COE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.