Après son évasion de la prison de Makokou en 2015 : Christopher Nzobadi prisonnier à Makokou, et non à Koula-Moutou

Il pensait purger les deux mois qui lui restaient à la maison d’arrêt du chef-lieu de l’Ogooué-Lolo. Mais Christopher Nzobadi y a plutôt été écroué en décembre dernier. Avant d’être remis, il y a quelques jours, aux autorités judiciaires de Makokou pour compétences.

prisonnier en cavale était-il en proie aux remords, dans le regret qu’il avait mal agi, en trompant la vigilance des agents du pénitencier de Makokou, pour se faire la belle, il y a deux ans ? C’est la question que l’on est en droit de se poser à propos de Christopher Nzobadi, Gabonais de 32 ans, qui devrait être présenté, ce mercredi, devant le procureur de la République près le tribunal de première instance du chef-lieu de l’Ogooué-Ivindo.

Au quatrième mois de son incarcération, profitant d’une sortie pour les travaux d’intérêt général avec d’autres détenus, le natif de Lastoursville va commettre une faute lourde. Prétextant d'étancher sa soif en allant prendre une bière, ce dernier s’échappe du groupe, pour se retrouver rapidement au marché du quartier Central. Sauf qu’au lieu de se contenter d'une seule bouteille, il en prend plus qu’il n’en faut et tombe par la suite dans une ivresse soporifique.

A son réveil, Christopher Nzobadi regagne précipitamment le lieu d'où il s'est échappé. Plutôt que de se voir signifier le cumul de sa peine, le taulard décide de prendre le large.


Styve Claudel ONDO MINKO


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.