SOUDANSUD-TROUBLES-RÉBELLION-PAIX : Violences "épouvantable" au Soudan du Sud

Le niveau actuel des violences dans certaines régions du Soudan du Sud, en violation de l'accord de paix, est "épouvantable", a dénoncé jeudi le responsable d'une commission de surveillance du cessez-le-feu lors d'une réunion à Juba, capitale du plus jeune pays du monde (selon l'AFP).

"Les incidents récents et les combats ayant eu lieu dans différentes régions du pays sont des indications claires de la fragilité de la situation sécuritaire", a déclaré le général éthiopien Molla Hailemariam, qui dirige le Mécanisme de suivi du Cessez-le-feu et des Arrangements sécuritaires transitoires (CTSAMM).

Le Soudan du Sud, indépendant depuis 2011, a plongé dans la guerre civile en décembre 2013. Le conflit a fait des dizaines de milliers de morts - le bilan exact reste inconnu - et plus de 2,3 millions de déplacés. Un accord de paix a été signé le 26 août 2015, mais il n'a pas totalement mis fin aux combats.

La CTSAMM dépend de la Commission de surveillance et d'évaluation (JMEC) de l'accord de paix, créée par l'organisation régionale des pays d'Afrique de l'Est (Igad), pour que l'accord, plusieurs fois violé et dont l'application a été maintes fois repoussée, soit enfin mis en oeuvre.

Lors d'une rencontre jeudi à Juba, le général Hailemariam s'est dit "profondément préoccupé" par les récents combats et les "progrès limités" de la mise en oeuvre de l'accord de paix, selon un communiqué parvenu à l'AFP.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.