Accord de partenariat économique (APE) : Quelle stratégie pour les pays d'Afrique centrale ?

Douala (Cameroun) a récemment abrité la 14e session du Comité ministériel des négociations de l'Accord de partenariat économique (APE) entre l'Union européenne et les pays de la sous-région.

Les ministres de l'Afrique centrale étaient donc appelés à arrêter une position commune en vue de renouer le dialogue avec l'Union européenne dans le cadre de la conclusion, en octobre prochain, d'un accord de partenariat régional complet.

A la rencontre de Douala, le gouvernement a dépêché deux experts, Madeleine Berre et Régis Immongault, respectivement ministres du Commerce et de l’Économie, pour apporter la position du Gabon sur cette question. C'est-à-dire geler l'entrée en vigueur du démantèlement tarifaire prévu le 4 août 2016, dans l'attente de la rencontre de Libreville, prévue en juillet prochain.

Selon des simulations menées dans la sous-région, l'impact fiscal net de ce scénario d'ouverture est estimé à environ 4414 milliards de francs sur la période de démantèlement. Ce qui représente une moyenne annuelle de 294 milliards de francs pour l'ensemble des pays.

A l'issue des retrouvailles de Douala, un consensus s'est dégagé sur l'idée de préparer un projet d'accord qui partirait de l'APE, signé par le Cameroun, en y intégrant plusieurs améliorations.


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.