GHANA-INONDATIONS-MORTS : Dix morts, en majorité des enfants.

Au moins dix personnes, dont huit enfants, ont été tuées la semaine dernière lors de pluies torrentielles dans ce pays d'Afrique de l'ouest, a-t-on appris mardi de source officielle (selon l'AFP).

Ces intempéries ont frappé pendant quatre jours la capitale du pays, Accra, ainsi qu'une grande partie du centre du pays, a précisé l'Organisation nationale de gestion des catastrophes (NADMO).

"Au total, on a recensé entre 10 et 12 victimes au cours de cette saison des pluies", dont huit enfants, la plupart morts noyés, a précisé à l'AFP Sandy Amartey, coordinateur régional pour la NADMO.

La NADMO a demandé aux habitants de ne pas s'approcher des rivières et des zones inondables tant que ces pluies persistent. La saison des pluies au Ghana dure de juin à août. Des systèmes d'égout et d'évacuation des eaux usées très vétustes sont régulièrement la cause de graves inondations.

Début juin 2015, plus de 150 personnes avaient été tuées à Accra dans l'explosion d'une station essence où les victimes tentaient de s'abriter en raison de pluies diluviennes.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.