Stade Mandji – FC 105 : 1-0, samedi dernier : Les locaux assurent le service minimum

La formation du Stade Mandji, qui recevait, samedi, au stade Pierre-Claver-Divunguy de Port-Gentil, le FC 105, dans le cadre de la 12e journée de l’épreuve, a assuré le service minimum, en dominant son antagoniste (1-0) dans une rencontre qui avait démarré très timidement.

Il faut, en effet, attendre la 17e minute du jeu, pour enregistrer la première action d’éclat du match, au profit des visiteurs. Serge Mbavu hérite d’une bonne balle à l’entrée de la surface de réparation adverse. Son tir, renvoyé par la défense, mais repris par Bruno Mbanangoye, prend le chemin du décor.

Quelques minutes après, le dernier joueur cité adresse un tir puissant, et trouve Ghislain Gnassa, le portier du Stade Mandji, sur sa trajectoire (23e). Après ces actions infructueuses, les sociétaires du Stade Mandji réagissent, par Wils Aworet Ogoula, qui échoue lamentablement devant le gardien de buts adverses, Saliou Oprah (26e), avant que la balle de Francis Omémé ne soit déviée en corner (34e).

Mais vers la fin de la première partie, les locaux obtiennent un coup franc, que tire le capitaine Farel Mounguengui. Franck Obambou surgit et trompe Saliou Oprah (44e). 1-0 pour Stade Mandji, c’est le score à la mi-temps.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.