Manœuvres militaires multinationales '' Centrale accord 2015 '' : Du virtuel à la réalité

Dans le cadre de l'exercice militaire multinational "Central Accord 2015", la Base aérienne 01 de Libreville accueillait hier gradés et VIP. En collaboration avec les forces américaines, un point sur l'état des troupes.

Au cours de cette journée, les deux parties gabonaise et américaine qui co-dirigent l'opération, ont présenté à leurs hôtes les différentes phases abordées depuis le début de l'exercice. Au terme de la visite des postes stratégiques virtuels, le ministre de la Défense, Ernest Mpouho Epigat, s'est réjoui de l'apport de cette formation supplémentaire, tant au niveau des soldats gabonais qu'étrangers. " Cet exercice nous permet de gagner de l'expérience sur un théâtre d'opération virtuel, mais qui est vraiment réel en Centrafrique, à Bangui. " Expliquant le choix du Gabon pour abriter cette manoeuvre, le patron de la Défense nationale a rappelé que " Notre pays a une longue histoire dans la participation à la résolution des crises politico-militaires en Centrafrique ".

Une formation qui tombe à point, puisqu'une relève du bataillon gabonais stationné à Bangui se fera à partir du 21 mai, en trois temps. Les nouvelles troupes doivent être au niveau.



F. M. M.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.