Élection des bureaux des conseils locaux : Dans le respect des équilibres sociaux

Le Parti démocratique gabonais (PDG) a régné en maître absolu, les 3 et 10 février derniers, lors des élections des membres des bureaux des Conseils locaux, dans le département de la Passa (Franceville), dans la province du Haut-Ogooué.

Le double scrutin législatif et local passé avait vu le parti au pouvoir l'emporter largement, avec quatre-vingt-deux (82) sièges de conseillers municipaux et départementaux confondus, sur les quatre-vingt-treize (93) à pourvoir au sein dudit département.

Cette majorité écrasante a donc permis au parti au pouvoir de dicter sa loi quant à la répartition des postes au sein des différents conseils de cette localité. Et le moins que l'on puisse dire, au regard de la configuration géopolitique du département, c'est que les investitures auxquelles ont procédé les instances dirigeantes du PDG ont tenu compte des équilibres sociaux de la contrée. Même si d'aucuns continuent de critiquer certains choix.

Dans tous les cas, les élections des bureaux des Conseils locaux dans le Haut-Ogooué en général et au niveau du département de la Passa en particulier, se sont déroulées dans la sérénité et la cohésion. Ainsi, ayant opté pour un système de rotation, le poste de maire de la commune de Franceville est revenu à un ressortissant de la communauté obamba. Finalement, Joachim Lekogho succède à Roger Ayouma de la communauté téké.



SM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.