Dialogue national : Louis-Gaston Mayila et ses préalables

Le président de l’Union pour la nouvelle République (UPNR) évoque, depuis quelque temps, ce qui devrait selon lui favoriser la tenue d’un dialogue dans lequel tous les Gabonais se retrouvent.

Une fois de plus, Louis-Gaston Mayila s’est exprimé à ce sujet samedi dernier lors de la cérémonie de vœux organisée à son intention par les militants de son parti. Cérémonie à laquelle nombre de personnalités ont pris part, parmi lesquelles l'actuel leader de l'opposition, Jean Ping.

En s’adressant à l’assistance sur la question du dialogue national prôné par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, le natif de Yombi s’est longuement appesanti sur ce qui devrait constituer ces assises. Non sans suggérer l’arbitrage des Nations unies. « Je me suis exprimé moult fois sur ce sujet, j’ai beaucoup parlé et beaucoup écrit sur le dialogue national. Dialoguer c’est un art, rechercher le compromis dynamique, c’est tout le métier de l’homme politique. Ton point de vue n’est pas le mien, ton point de vue me dérange, mais je donnerai tout pour qu’il existe et pour qu’il soit confronté au mien », a dit l'ancien vice-Premier ministre d'Omar Bongo Ondimba.

Toutefois, le président de l’UPNR estime qu’aller de l’avant, c’est proposer autre chose, c’est-à-dire « un dialogue national sous les auspices, sous la responsabilité de la Communauté internationale ».



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.