Coût de la vie : Encore Libreville !

Déja classée parmi les villes les plus onéreuses du monde, Libreville collectionne tous les trophées et les podiums en matière de cherté du coût de la vie.

D’après le classement annuel d’EuroCost international, un cabinet spécialisé dans l’étude du coût de l’expatriation, la capitale gabonaise est la 7e ville africaine la plus chère pour les travailleurs expatriés, et la 5e dans la sous-région Cémac.

Au niveau continental, Kinshasa est la ville africaine la plus onéreuse pour les expatriés en 2018. La capitale de la République Démocratique du Congo devance respectivement Luanda (2e), Bangui (3e), Pointe-Noire (4e), N’Djamena (5e), Brazzaville (6e), Libreville (7e), Asmara (8e), Djibouti (9e) et Tripoli (10e).

A l’échelle mondiale, Hong Kong arrive en tête du classement des villes les plus chères pour les expatriés, devant Tokyo, Kinshasa, Genève et Séoul.

A noter que le classement annuel d’EuroCost international couvre l’ensemble des biens et services consommés et utilisés par les expatriés, à l’exception des soins de santé et des frais de scolarité, qui font l’objet d’études spécifiques séparées.



MSM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.