Spectacle : Seba, entre tradition et musiques actuelles

Spectacle : Seba, entre tradition et musiques actuelles

Avec sa taille de guêpe finement moulée dans une robe aux couleurs chatoyantes, l'artiste gabonaise Seba, révélée au grand public en 2016 lors de la sortie de son album "Kundu" ("Confidences" en langue inzebi), a fait sensation, vendredi soir, à l'Institut français de Libreville. C'était au cours d'un concert fait de mélange de genres traditionnels et de musiques actuelles. Face au public, vendredi soir, à l'Institut français du Gabon à Libreville, cette jeune perle de la musique gabonaise a fait sensation, en présentant à une assistance nombreuse, un répertoire polyphonique en rapport avec les traditions inzebi, puvi, adouma, etc.

À travers un répertoire polyphonique, avec une forte prédominance des rythmiques inzebi, puvi, adouma, omyénè, etc., celle qui a fourbi ses armes, entre autres, aux côtés de Pierre-Claver Akendengue, du groupe Chant sur la Lowe et au sein de plusieurs chorales, a introduit son récital par des berceuses traditionnelles. Ce qui a d'ailleurs ravivé d'immenses souvenirs chez les spectateurs. Auteure à ce jour de trois opus, dont "Mu dogha Tei" sorti en 2007, "Uchombé" (2 012) et "Kundu" (2 016), Charmelle Seba de son véritable nom a fait le tour de ses compositions.

Ravis, ses admirateurs l'ont rejoint sur scène, en se montrant impatients de renouveler le rendez-vous la prochaine fois.



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.