RCCM : Le Gabon se lance dans la digitalisation

La digitalisation du Registre de commerce et du crédit mobilier (RCCM) sera bientôt effective au Gabon. L'équipement et le logiciel complet ont été réceptionnés la semaine dernière au ministère de la Justice par la directrice générale des Affaires civiles, Sophie Rose Olga Ndinga.

Entamée en 2017 dans les pays membres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (Ohada), ce projet des pays membres a pour objectif « l'amélioration de l’environnement des affaires et de la promotion de l’investissement qui est devenu une priorité nationale et régionale », a fait savoir le P-dg de la société Computer Golfe Tchad, Zen Mahamat. Lequel a ajouté que pour répondre à cette exigence, l’Ohada avait prescrit en 2010 l’informatisation du RCCM, afin de faciliter la publication et la diffusion des informations des registres sous forme électronique.

Pour la directrice générale des Affaires civiles, « en s’appropriant cet outil économique, le Gabon souhaite ainsi instaurer un climat de confiance entre les opérateurs économiques. Car, en effet, la mise à jour régulière d’informations fiables, consultables à distance, constitue un outil efficace susceptible de favoriser l’investissement direct étranger et le développement des exportations ».



Abel EYEGHE EKORE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.